MERCREDI 18 JUILLET 2018 : COLONIE DE VACANCE MAROC 2018 AVEC LA LONASE ET CAPER

Des enfants joyeux, sac à dos bien serré, sacs de voyage à la traine, l’ambiance était belle à la Direction générale de la LONASE à l’occasion du départ en Colonie des vacances des enfants des travailleurs. Comme il est de coutume dans cette entreprise, chaque année, la Direction envoie les enfants du personnel en vacances. Cette année, ils sont 67 enfants. Ils vont passer deux semaines de détente au Maroc. A voir le dispositif mis en place, on ne peut pas ne pas être frappé par la rigueur mise dans l’organisation. Une équipe d’encadrement de 10 personnes a réparti les enfants en groupes, appelée famille. Et chaque famille a sa propre couleur. Selon M. Louis Maguette Ndiaye, un des organisateurs, « l’idée est d’avoir un œil permanent sur les enfants. Mais il s’agit surtout de créer des liens avec tous les enfants des travailleurs de la LONASE. Nous mettons ensemble des enfants qui ne se connaissaient pas pour créer une vraie intégration. Et pour garder l’esprit, dans chaque famille, il y a un tonton et tata, pour rester dans l’esprit famille », explique-t-il. Après 9 mois de durs labeurs scolaires, des vacances ne peuvent faire que du bien. C’est la conviction de l’un des colons Hawa Ndiaye Sall. « Nous avons travaillé dur pendant 9 mois, c’est bien de changer d’air. On va se baigner dans la piscine, on va jouer avec les amis. J’ai hâte d’être au Maroc », dit-elle. Pour son camarade

Abdoulaye Ameth Ndiaye, « c’est une récompense pour le travail fait durant l’année scolaire. Ce sont des vacances méritées », dit-il, sourire aux lèvres. Dans une ambiance bonne enfant, employés, direction, colons, tous avaient le sourire.

Une manière de motiver le personnel

 Dans cette bonne ambiance, la direction avait une autre idée. Selon Mamadou Moustapha Gueye, conseiller du Dg, « c’est une tradition à la LONASE. C’est une volonté de la direction de motiver le personnel à travers ses enfants. Ce sont des moyens importants qui ont été consentis dans le budget. Le directeur général n’a pas lésiné sur les moyens pour permettre à la direction du capital humain de tenir cette colonie », assure-t-il.

 Avec beaucoup d’émotions, M. Mamadou Diop, Secrétaire général du Collège des délégués du personnel estime que ce voyage de deux semaines est non seulement une occasion pour l’épanouissement des enfants, « mais elle leur permet de se connaitre, de découvrir, de décompresser. C’est une source de motivation pour nos enfants et pour nous autres travailleurs », assure-t-il.

 Communiant avec les colons, le Directeur général Amadou Samba Kane n’a pas voulu être long, parce que dit-il, « c’est les enfants qui sont à l’honneur ». Mais il n’a pas manqué de rendre un hommage mérité aux travailleurs par le biais de leurs enfants. « Suivez les pas de vos parents, c’est eux qui ont travaillé pour porter l’entreprise à ce niveau de performance. Continuez à travailler et je vous ferai visiter beaucoup d’autres pays », a-t-il promis. Abondant dans le même sens, le Secrétaire général de la LONASE, Mamadou Gueye n’a pas manqué lui aussi l’occasion de féliciter les travailleurs qui œuvrent nuit et jour pour la bonne marche de l’entreprise. « Si la LONASE a eu les moyens de payer cette colonie, c’est parce que les parents ont travaillé dur pour rendre l’entreprise de plus en plus performante.

Des colons initiés à la citoyenneté

Au-delà de l’aspect festif, cette colonie de vacances est une belle occasion d’initier les enfants à des valeurs civiques dès le bas-âge. C’est d’ailleurs tout le sens du thème de cette année : « Collectivités éducatives et construction citoyenne de la nation ». Pour le Secrétaire général de la LONASE, Mamadou Gueye, ce thème montre que comme le veut l’Etat, « la LONASE est déjà dans la construction citoyenne et souhaite inculquer les valeurs citoyennes à ses enfants », a-t-il assuré.

Dans la pratique, M. Ndiaye un des encadreurs explique des ateliers pratiques seront organisés tout au long de la colonie. « Il y aura par exemple des élections, nous les sensibiliserons sur l’importance du vote, du respect des institutions. Et nous leur apprenons à respecter leur environnement. Tout ceci se fera de manière détendue avec une ambiance décontractée. En prenant du plaisir, ils apprennent plus facilement », a-t-il indiqué.

FALLE NDIAYE

Chef Service Communication